Souvent confondus et pourtant très différents, le cladogramme et l’arbre phylogénétique sont tous deux utilisés pour montrer la relation existante entre un groupe d’organismes. Il s’agit de diagrammes imaginés par des biologistes pour mieux comprendre l’évolution. Quelles sont alors les principales différences entre les deux ?

Petit lexique sur l’arbre génétique

Pour mieux comprendre le fonctionnement de l’arbre génétique et du test laboratoire permettant de l’étudier, il convient de définir quelques termes courants dans le milieu :

Laboratoire ADN France Paternité
Laboratoire ADN France Paternité
  • L’évolution
  • La phylogénie
  • Le cladogramme
  • La cladistique

L’évolution

L’évolution est le processus par lequel une espèce se transforme. Elle se manifeste le plus souvent par des changements phénotypiques.

La phylogénie

La phylogénie désigne l’étude des liens entre des espèces ayant un lien de parenté. C’est la science qui permet de retracer les étapes importantes de l’évolution.

Le cladogramme

Il met en évidence les relations entre les organismes vivants par rapport à un ancêtre commun.

La cladistique

C’est la théorie des cladogrammes et des clades, ainsi que de la reconstruction des liens de parenté entre espèces vivantes.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’évolution et votre histoire familiale en particulier, vous devez faire une prise de sang génétique pour pouvoir comparer votre profil ADN à celui d’une base de données de laboratoire.

Description et définition d’un cladogramme

Comme énoncé plus haut, le cladogramme est un schéma qui représente la relation existante entre des organismes apparentés. Il s’agit d’un type d’arbre phylogénétique. Toutefois, il se limite à montrer les liens entre les clades et un de leur ancêtre commun. Par exemple, un cladogramme met en exergue l’étroite relation qui existe entre l’homme et le chimpanzé. Toutefois, il ne tient pas compte de la distance exacte qui sépare les deux espèces, ni de la durée de l’évolution.

Le cladogramme comporte des lignes, dont les nœuds montrent la scission de deux groupes d’organismes à partir d’un même ancêtre. Pour construire les clades, on se base surtout sur les différences moléculaires. Toutefois, on peut également se servir de données comportementales et morphologiques correctes.

Présentation d’un arbre phylogénétique

Les études phylogénétiques sont réalisées pour résoudre les problèmes de l’évolution et de la biologie. On peut citer :

  • Les schémas de migrations des espèces
  • La propagation des infections virales
  • La relation entre les espèces et leur origine.

Les techniques avancées en biologie moléculaire ont permis l’évaluation des relations phylogénétiques entre les organismes liés avec leurs changements évolutifs.

Un arbre phylogénétique, à la différence d’un cladogramme, est une représentation schématique qui met en évidence le lien unissant les organismes, selon leurs relations évolutives, leur bagage génétique et leurs caractéristiques. C’est pourquoi, il a plus de valeur, lorsqu’il est question de relations évolutives par rapport aux ancêtres et leur évolution.

Pour étudier les caractéristiques des organismes, les biologistes ont recours à des outils analytiques divers, tels que des méthodes de :

  • Parcimonie
  • Vraisemblance
  • Bayésienne
  • Distance…

Ils considèrent plusieurs caractéristiques pour construire des arbres phylogénétiques, comme les caractéristiques anatomiques, biochimiques, morphologiques, fossiles et moléculaires.

Résumé des principales différences entre les deux

Les différences entre le cladogramme et l’arbre phylogénétique peuvent être résumées comme suit :

Le type d’arbre

Le cladogramme n’étant pas un arbre évolutif, il ne décrit pas les liens évolutifs, contrairement à l’arbre phylogénétique.

L’indication de la durée de l’évolution

Quand les taxons des organismes se séparent, le cladogramme ne communique pas sur la durée d’évolution. En revanche, les branches de l’arbre phylogénétique montrent la distance évolutive.

L’utilisation

Le cladogramme donne uniquement une hypothèse de l’évolution, tandis que l’arbre phylogénétique informe sur la véritable histoire.

Les branches

Étant dessiné avec une longueur égale, le cladogramme n’indique pas la distance évolutive, à la différence de l’arbre phylogénétique.

France Paternité propose différents types de tests pour étudier la génétique

France Paternité met à la disposition de tous, des tests génétiques permettant d’étudier les relations entre les individus. Que ce soit pour faire un dépistage de certaines maladies génétiques (cancer du sein, mucoviscidose, trisomie 21…), un test de paternité prénatal ou un test d’ancêtres, France Paternité vous offre différentes alternatives pour étudier votre patrimoine génétique. Parmi les analyses génétiques proposées par ce laboratoire, retrouvez :

  • Le test de paternité
  • Le test de maternité
  • Le test d’oncles et tantes
  • Le test de gémellité
  • Le test de cousins

Grâce à la fiabilité de notre test génétique, vous pourrez apaiser vos doutes et prendre de meilleures décisions pour l’avenir. De plus, les résultats des recherches génétiques sont délivrés rapidement. Tout ce que vous avez à faire pour avoir vos réponses biologiques, c’est de passer commande d’un kit de test ADN sur notre site.

 

Consultation gratuite avec un spécialiste
Consultation gratuite avec un spécialiste