fbpx

Dans le cas où l’on pense que la personne qui séjourne chez soi peut être son père, mais que l’on n’a pas de kit de prélèvement ADN à sa disposition pour recueillir ses empreintes génétiques, il y a une solution toute simple qui consiste à se procurer un kit de prélèvement d’ADN directement sur Internet, auprès des laboratoires étrangers. Pour un acte de reconnaissance, c’est le meilleur test que l’on puisse solliciter.

Quelle est l’utilité d’un test ADN pour vérifier l’existence d’un lien de paternité ?

Dans la vie, certaines circonstances créer une division au sein de la famille, que ce soit volontaire ou non. Puis, après un certain temps, il peut y avoir des retrouvailles tacites, sans qu’aucun ne sache qu’ils sont tous de la même descendance. Et il y a aussi la possibilité anecdotique d’un échange d’enfant à l’hôpital. Le père biologique d’un enfant qui se voit séparé de lui, et les deux qui se retrouvent plus tard sans se connaître ; pour identifier une quelconque filiation, il va falloir procéder à un test de paternité qui mettra en avant les liens familiaux avec le père biologique de l’enfant.

C’est à ce stade que le test de paternité à l’aide d’un kit de test ADN sera utile pour connaître la vérité et prouver la paternité ou l’absence de filiation. Réaliser un test à domicile est le moyen le plus simple pour établir une analyse ADN, étant donné qu’elle donne un résultat certifié jusqu’à 99,9%. À ce niveau-là, le doute n’est plus permis, et l’on peut être fixé en cas d’incertitudes sur l’identité de la personne qui s’est chargé d’établir la filiation lors de la naissance de l’enfant. Si le test se révèle concluant, la personne aura donc retrouvé un proche parent et dans le cas contraire, il y a une tranquillité d’esprit.

Comment se déroule un test de paternité ?

Si on est à présent convaincu de l’utilité des tests ADN, et que l’on souhaite effectuer une analyse sur une personne pressentie comme parent ou enfant de la famille, il faut passer par quelques étapes :

  • La commande du kit : la première chose à faire est de commander le kit ADN qui va permettre de réaliser l’analyse ADN auprès d’un revendeur agréé, comme les centres médicaux ou autres lieux spécialisés. Ensuite, il faudra faire le choix du modèle qui semble le plus adéquat, en accord avec les moyens à disposition et les besoins.
  • Le prélèvement : en somme, il existe deux sortes de prélèvement pour exécuter un test de paternité. Le plus commun étant le prélèvement buccal de salive avec un coton-tige stérilisé, qu’on nomme échantillon standard. Le principal avantage de ce type de prélèvement est sa fiabilité qui atteint les 99,99% en termes de résultats. Le second type d’échantillons est moins courant, celui qu’on appelle l’échantillon non standard, qu’on prélève à partir de sang, de cheveux, de la cire d’oreilles, des ongles, des brosses à dents, etc. Si l’échantillon de salive, de sang ou de sperme est celui qui possède le plus de chance d’apporter de l’ADN au laboratoire, le prélèvement d’un échantillon autre n’est pas exclu.
  • L’envoi : il se fait par voie postale, selon l’offre de livraison qu’on aura souscrite au préalable.
  • La réception des résultats par mail : après avoir effectué le test, il faudra envoyer le tout à l’adresse du laboratoire qui va procéder aux analyses, et qui va par la suite communiquer les résultats via un courrier postal, ou par courrier électronique, le moyen le plus facile actuellement.

Commander rapidement son kit pour effectuer ses premiers prélèvements

Si l’on est dans la contrainte du temps, il y a la possibilité d’obtenir un kit rapidement. Dans l’attente, on peut fabriquer soi-même un kit maison pour le prélèvement. Pour cela, on aura besoin de quelques accessoires, entre autres, du coton-tige, des enveloppes en papier, une grande enveloppe et des gants en latex. De plus, les détails sur l’opération sont accessibles sur internet.

Pour un kit de test certifié, il faut patienter environ 48 heures pour la livraison du kit au domicile du client. Pour un tel délai, il y a une majoration sur le coût de livraison, correspondant environ au tarif d’un coursier. Dans ce cas, il faut être présent chez soi et rester joignable sur les lignes téléphoniques, afin que le coursier puisse établir un contact lorsqu’il arrive sur le lieu d’habitation.

Quels prélèvements privilégier pour réussir son test de paternité ?

Pour vérifier un lien de filiation, il est impératif d’opter pour un prélèvement qui va donner le résultat le plus concluant, c’est-à-dire qui présente une similarité de 99,9% sur les résultats obtenus. Pour cela, la meilleure option est le prélèvement standard de la salive, étant donné que c’est l’échantillon qui possède la plus grande probabilité de présence d’ADN. Selon la disposition des deux personnes, le mieux est de commander un kit de test de paternité depuis un laboratoire, se faire livrer le kit pour le test, et ensuite renvoyer les échantillons pour que le laboratoire fasse ensuite les analyses annoncer rapidement les résultats.

Les résultats du test de paternité sont-ils fiables ?

Pour une action en recherche de paternité, les études faites dans ce domaine depuis déjà plusieurs décennies confirment que les tests d’ADN sont l’une des analyses qui livrent les résultats les plus fiables en termes de comparaison de marqueurs génétiques. Dans le cas où des incertitudes persistent quant aux résultats obtenus, il y a toujours la possibilité de faire plusieurs tests avec divers échantillons et auprès de divers laboratoires. Et vu la délicatesse du procédé, il faut au préalable avoir l’accord de l’autre personne pour qu’il n’y ait pas de problème.

Après toutes ces démarches, tout doute se trouve dissipé, car un test ADN de paternité, accompagné du résultat du test sont censés être des preuves irréfutables. Les résultats d’un test de paternité délivrés par un laboratoire sont toujours fiables. Néanmoins, le père, auteur de la reconnaissance, ne pourra pas lancer des procédures judiciaires pour figurer sur l’acte de naissance de l’enfant avec uniquement le test de paternité, mais il lui faudra constituer d’autres preuves recevables par le tribunal. Outre le fait d’effectuer un test, la preuve par comparaison ADN, devra pour être déclarée recevable devant le Tribunal de grande instance, dans le cadre d’une procédure judiciaire, être effectuée par un laboratoire agréé.