Selon sa configuration génétique, une personne peut être plus susceptible de contracter une certaine maladie. C’est la prédisposition génétique. Dans certains cas, les antécédents familiaux sont les principaux indicateurs, mais d’autres éléments peuvent aussi intervenir et accentuer le risque avec les années. En quoi consiste alors réellement cette prédisposition génétique ?

Les maladies sujettes à la prédisposition génétique

Il est important de comprendre en premier lieu ce qu’est une prédisposition génétique. Il s’agit d’une susceptibilité génétique. En d’autres termes, elle contribue au développement d’une maladie génétique, sans pour autant forcément la provoquer. En effet, malgré qu’une personne possède ce risque plus élevé de développer une maladie génétique, elle peut aussi bien ne pas la contracter. Pour effacer vos doutes, vous pouvez demander à passer un test génétique auprès d’un adn laboratoire.

Laboratoire ADN France Paternité
Laboratoire ADN France Paternité

Plusieurs maladies impliquent des prédispositions génétiques, pouvant être connues ou suspectées. On peut citer :

  • Les maladies cardiaques
  • Le diabète de type 2
  • L’obésité
  • Le cancer
  • L’asthme
  • L’autisme
  • La dépendance
  • La maladie cœliaque
  • L’accident vasculaire cérébrale
  • Le syndrome du côlon irritable
  • La fibromyalgie
  • L’encéphalomyélite myalgique / syndrome de fatigue chronique
  • Le trouble bipolaire
  • Les maladies auto-immunes (sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde…)

Il existe encore des centaines d’autres maladies génétiques, incluant une prédisposition. La plupart d’entre elles n’ont pas encore été découvertes par les chercheurs. Dans tous les cas, si vous suspectez d’être porteur d’un gène malade, vous pouvez vous renseigner sur comment faire un test adn en France.

Fonctionnement de la prédisposition

La prédisposition génétique est issue de variations génétiques héritées des parents ou des ancêtres. Ces variations diffèrent des gènes considérés comme « normaux » et vous exposent à un risque plus accru de développer une maladie, notamment si vous rencontrez d’autres facteurs qui y contribuent.

Les facteurs contributifs

Ce sont :

  • Les maladies aigües, pouvant être causées par une bactérie ou un virus
  • Le tabagisme
  • Les facteurs environnementaux (pesticides, pollution…)
  • L’abus d’alcool et de drogues
  • Le manque de sommeil à long terme
  • Une intervention chirurgicale
  • Les changements hormonaux (survenant pendant une grossesse ou la ménopause)

La maladie multifactorielle

Elle est causée par un ensemble de facteurs contributifs. Il faut noter que si votre corps fait face à plus de contraintes physiques ou psychologiques qu’il ne peut endurer, alors vous serez plus sensible à une maladie.

Exemple de prédisposition génétique

Prenons l’exemple de trois frères et sœurs pour illustrer la prédisposition génétique et la maladie multifactorielle.

Supposons que le gène A concerne une protéine pour le système immunitaire. Chez 98% des gens, il fonctionne d’une certaine manière. Toutefois, les 2% restants présentent une variation génétique, les rendant déficients à cette protéine. Ainsi, vous êtes plus vulnérable aux maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde et le lupus.

Considérons que vous trois héritiez tous de la même variation de votre mère. Jusqu’à la ménopause, cette dernière se porte bien, mais commence à ce moment à développer un lupus.

A l’âge adulte, l’un de vos frères ou sœurs voyage et attrape une maladie causée par un virus, mais au lieu de se rétablir normalement, il/elle développe à son tour un lupus. Quant à l’autre frère/sœur, il/elle s’expose à des produits chimiques toxiques au cours de son travail, ce qui lui a valu une polyarthrite rhumatoïde.

Pendant ce temps, vous vous portez bien et n’avez jamais eu la malchance d’attraper l’une ou l’autre maladie, tout simplement parce que vous n’avez pas rencontré les bons facteurs contributifs.

Différence entre prédisposition génétique et héritage génétique

Comme énoncé plus haut, une prédisposition génétique se différencie d’une maladie génétique. La première ne garantit pas que vous développerez la seconde. Elle indique tout simplement que vous êtes susceptible de la contracter. S’il est question de maladie génétique, cela signifie que vous êtes porteur d’un gène malade ou êtes atteint de la maladie. Dans certains cas, il est possible que la maladie soit héréditaire et en fonction de sa nature, elle doit, soit être héritée d’un seul parent, soit des deux.

Les maladies héréditaires

En voici quelques-unes :

  • La mucoviscidose
  • L’hémochromatose
  • Le syndrome de Marfan
  • La phénylcétonurie
  • La maladie de Huntington
  • La maladie de Tay-Sachs
  • Le syndrome de l’X fragile

Dans une famille ayant eu des antécédents de maladie génétique, il est de plus en plus fréquent de passer un test ADN avant d’avoir un enfant, afin de connaître les prédispositions.

France Paternité propose des tests pour lever vos doutes

Si vous avez un doute sur votre état de santé, vous pouvez demander à réaliser un test ADN chez France Paternité. En effet, il s’agit du moyen le plus rapide et le plus sûr pour être plus serein quant à l’avenir. En fonction des résultats, vous pourrez ensuite connaître vos alternatives.

Un large choix de tests disponibles

Outre les tests génétiques pour dépister des maladies, France Paternité propose aussi d’autres types d’analyses ADN pour effacer vos doutes. La plus courante est le test de paternité, permettant d’établir ou réfuter un lien de paternité.

Consultation gratuite avec un spécialiste
Consultation gratuite avec un spécialiste