Selon les statistiques gouvernementales récentes, environ 40% des naissances aux États-Unis sont données par des mères célibataires. La plupart d’entre elles ignorent également l’identité du père de leur enfant. Heureusement, avec l’avancée de la médecine, il est désormais possible de déterminer le père biologique. Une simple analyse ADN suffit actuellement pour lever un doute concernant un lien de parenté. De plus, le test ADN peut être réalisé avant la naissance de l’enfant.

En quoi consiste le test de paternité prénatal non invasif ?

Les réponses à vos questions concernant le lien de filiation biologique de votre enfant sont accessibles pendant votre grossesse. Grâce au test prénatal non invasif, vérifier l’identité du père de l’enfant devient facile, d’autant plus qu’il ne nécessite pas l’intervention d’un gynécologue. Ce type de test de paternité peut être effectué à partir de la 8è semaine d’aménorrhée. Il consiste en une comparaison des marqueurs génétiques du fœtus, prélevés du sang de la mère, à ceux du père, prélevés d’un échantillon de salive.

Laboratoire ADN France Paternité
Laboratoire ADN France Paternité

Cette technique est assez récente mais garantit une fiabilité élevée, avec une probabilité supérieure à 99%, ce qui est égale à celle fournie par les autres types de tests de paternité. Un test ADN prénatal repose sur l’analyse de l’ADN libre fœtal. Le sang de la mère comporte en effet des fragments d’ADN du fœtus isolés, dès les premières semaines de grossesse.

Ce nouveau procédé diffère du test prénatal invasif qui consiste à prélever du liquide amniotique ou des villosités choriales par amniocentèse. Si ce dernier présentait des risques élevés pour l’enfant et la mère, le test de paternité prénatal non invasif est réalisé dans les meilleures conditions. Il ne menace aucunement la vie des sujets concernés.

bebe

Les conditions préalables pour un test prénatal

Pour pouvoir prélever l’ADN fœtal du sang de la mère, il faut attendre que les cellules fœtales se soient bien développées. C’est pourquoi le test prénatal n’est possible qu’à partir de la 8è semaine de grossesse. Les résultats du test permettront à la mère de prendre une décision quant à la poursuite de la grossesse. Réaliser l’analyse ADN plus tôt donne en effet la possibilité d’une interruption médicale de grossesse.

Pour réaliser le test dans les meilleures conditions, il faut solliciter un laboratoire certifié, justifiant d’une expertise génétique hautement fiable. Bien que l’analyse débute par une simple prise de sang sur la mère, l’examen des empreintes génétiques nécessite des compétences spécifiques et une équipe médicale expérimentée.

Que le prélèvement sanguin se fasse à domicile ou directement dans un laboratoire, il est préférable d’attendre la 8è semaine d’aménorrhée, au risque que les résultats ne soient pas concluants. Cela vous évitera une perte de temps inutile. Vous pouvez commander un kit de prélèvement ADN et le réaliser vous-même pour ensuite l’expédier au laboratoire. Attention toutefois à bien suivre les consignes accompagnant le kit pour éviter un faux résultat.

Le déroulement du test prénatal

Comme énoncé plus haut, l’ADN fœtal est extrait du sang de la mère puis comparé à l’ADN du père. Ce dernier est généralement obtenu à partir d’un échantillon de salive. Le procédé d’analyse est assez complexe et nécessite une bonne expertise ADN. C’est ce qui rend d’ailleurs le test de paternité prénatal assez coûteux.

Après la détermination du profil du fœtus, il est comparé à celui du père présumé ou des pères s’il y en a plusieurs. L’analyse génétique aboutira à l’identification du père biologique de l’enfant. Tout comme pour un test de paternité standard, les résultats sont rendus en quelques jours ouvrables et délivrés par voie postale. Deux résultats sont possibles :

  • La probabilité de paternité est de 0%: l’homme testé n’est donc pas le père de l’enfant.
  • La probabilité de paternité est de 99% : le lien de filiation biologique est établi entre l’enfant et le père.

Il faut noter que si vous portez des vrais jumeaux selon leur ADN, les tests prénataux non invasifs ne peuvent pas être réalisés car l’ADN des deux fœtus flotte dans le sang librement. De plus, la technologie actuelle ne permet pas encore d’isoler l’ADN fœtal séparément pour chaque enfant.

Comment sélectionner un laboratoire sérieux ?

Test ADN

Tous les laboratoires ne sont pas habilités à réaliser des tests génétiques. A ce prix, il est préférable de bien sélectionner le laboratoire. Plusieurs critères sont à considérer dans ce choix :

  • Une accréditation complète: c’est le point le plus important à prendre en compte. Privilégiez un laboratoire qui jouit d’une belle réputation dans le domaine. Il doit posséder des accréditations complètes et mises à jour auprès d’un programme indépendant de surveillance des laboratoires, à l’instar de l’AABB.
  • Une garantie de précision: l’établissement doit se porter garant de ses résultats.
  • Des tests continuellement mis à jour: pour fournir des résultats précis et fiables, le laboratoire doit user de technologies récentes et performantes afin d’optimiser les tests existants.
  • Un accompagnement professionnel à toutes les étapes du processus: Le rôle du laboratoire est de s’assurer que les patients bénéficient d’un soutien professionnel et attentionné durant toute la procédure. Pouvoir compter sur une équipe à l’écoute fait toute la différence car vous serez plus serein quant à la poursuite de la procédure.
  • L’indication tarifaire : un test prénatal est important et difficile à réaliser. Si un laboratoire vous le propose à un prix trop bas, soyez vigilant. Avec la technologie utilisée et l’expertise requise pour le réaliser, il est normal que ce test représente un coût. Ne faites pas du prix votre seul facteur de décision car vous risquerez de recevoir des résultats peu fiables. Ainsi, pour mener ces démarches sereinement, contactez le laboratoire pour avoir de plus amples informations et une explication claire du tarif et de leurs expériences.

 

Consultation gratuite avec un spécialiste
Consultation gratuite avec un spécialiste