« Tu es le portrait craché de ta mère ! ». Bien plus qu’une simple expression, cette phrase est évoquée lorsqu’une ressemblance troublante existe entre la mère et la fille. Seulement, saviez-vous qu’au-delà des traits du visage et des lignes du corps, une fille et sa mère pouvaient aussi se ressembler au niveau psychique ? Mais rien de bien étonnant, étant donné qu’un parent transmet 50% de ses gènes à ses enfants. Quoi qu’il en soit, certains traits de caractère sont uniquement transmis par la mère via l’ADN mitochondrial.

Les liens mère et fille dans le domaine de la génétique

Pour mieux comprendre la relation biologique entre mère et fille, il convient premièrement de bien connaître l’ADN. L’acide désoxyribonucléique est une molécule longue, composée de nucléotides qui s’accrochent les uns aux autres au moyen de liaisons phosphodiester. On distingue 4 types de nucléotides :

Laboratoire ADN France Paternité
Laboratoire ADN France Paternité
  • L’adénosine,
  • La cytidine,
  • La guanosine,
  • La thymidine.

Ces éléments suivent un enchaînement précis et bien défini. C’est l’information génétique. L’ADN constitue donc le support de cette information génétique. Sa structure originale en double hélice lui permet de se dupliquer facilement en deux molécules identiques lors de la procréation. De ce fait, l’information génétique ne se perd jamais au fil des générations. Faire un test adn vous permettra de constater que vous partagez bien votre profil génétique avec votre mère ou votre fille.

Par ailleurs, l’ADN est réparti sur les chromosomes. Chaque être vivant en est pourvu. Pour les Hommes, ce nombre s’élève à 46, dont 23 chromosomes non appariés provenant du spermatozoïde (d’origine paternelle) et 23 autres provenant de l’ovule (d’origine maternelle). L’espèce humaine comporte aussi deux chromosomes sexuels, qui sont X et Y. L’homme possède un chromosome X et Y (XY) et la femme possède deux chromosomes X (XX).

Les similitudes entre mère et fille : une explication scientifique

Désormais, la génétique permet d’expliquer les ressemblances frappantes entre une mère et ses enfants, et plus précisément entre mère et fille. Selon les scientifiques, le nez est l’organe qui est le plus susceptible d’être hérité de ses parents. Une étude suggère même qu’il y a 66% de chances pour que la forme du bout du nez soit héritée des générations précédentes.

C’est ce qui explique d’ailleurs l’étrange similitude entre une mère et sa fille. En effet, à part le nez, le coin interne des yeux et les pommettes sont aussi héréditaires. Auparavant, aucune explication génétique n’était donnée quant à la ressemblance entre parents et enfants. Mais aujourd’hui, les points de similitude sont enfin identifiés. Cela résulte principalement d’une étude sur les vrais et les faux jumeaux, dont les gènes sont identiques.

Toutefois, lorsqu’il n’existe pas de justificatif de possession d’état civil ou de preuve de filiation maternelle, le test de maternité est un excellent recours pour établir un lien de parenté génétique entre une mère supposée et un enfant. Bien que ce type d’analyse génétique soit moins fréquente que le test de paternité, il reste indispensable dans les cas de regroupement familial.

Le test de maternité : retrouver sa mère biologique grâce à une analyse ADN

Tout comme le test de paternité, le test de maternité est fiable à hauteur de 99,99%. Reposant sur une analyse ADN et une expertise biologique, il permet de déterminer l’existence ou non d’un lien de filiation entre une mère et un enfant. L’examen génétique consiste à relever les caractéristiques chromosomiques communes entre les deux et à mesurer la taille des microsatellites particuliers.

Tout comme pour chaque test génétique, l’extraction des empreintes génétiques se fait via des échantillons de salive. La technique utilisée est celui du PCR. La détermination d’un lien de filiation maternelle est encadrée par la loi française. Un test de maternité ne pourra donc pas être réalisée en-dehors d’une procédure judiciaire, sous peine de sanctions pénales. Quoi qu’il en soit, vous pouvez toujours commander un kit de test sur notre site et envoyer vos échantillons d’ADN par la poste pour obtenir rapidement une preuve génétique et connaître votre lien de parenté exacte.

On peut recourir à des tests de maternité pour plusieurs raisons :

  • Si vous suspectez un échange d’enfants à la maternité,
  • Pour identifier la mère de l’enfant dans le cas d’une fécondation in vitro,
  • Pour identifier la mère de l’enfant si ce dernier a été enlevé,
  • Pour un enfant orphelin ou un enfant adopté qui souhaite connaître sa mère biologique.

Le test ADN mitochondrial : pour établir un lien de parenté du côté maternel

Aussi appelé test ADNmt, cet examen génétique permet de déterminer s’il existe un lien de parenté chez les membres d’une famille issus de la lignée maternelle. En effet, l’ADN mitochondrial se transmet uniquement d’une mère à ses enfants. Cette transmission étant intégrale, toutes les personnes issues de cette même lignée auront le même ADN mitochondrial. On a souvent recours à ce test génétique lorsque la mère en question ne peut être testée.

Les tests ADN mitochondriaux fournissent de meilleurs résultats que les autres types d’analyses génétiques. Un test ADN mitochondrial trouve encore plus son utilité lorsqu’il y a plusieurs enfants concernés. En cas d’absence de la mère, l’ADN mitochondrial pourra être extrait de la grand-mère maternelle ou d’une tante.

Il faut toutefois noter que ce test présente quelques limites. Par exemple, si une tante s’avère être la mère biologique d’un enfant, les résultats du test seraient totalement inutiles, étant donné que la grand-mère a transmis exactement le même ADN mitochondrial aux deux sœurs. Dans ce cas, seul le test de maternité vous permettra d’être fixé. L’histoire familiale est donc aussi à considérer.

La précision des résultats dépend essentiellement du type d’ADN mitochondrial testé, étant donné que certains sont plus rares que d’autres. Par exemple, si un frère et une sœur partagent un type d’ADN mitochondrial rare, il y a plus de chances que la fiabilité de la recherche ADN soit plus élevée.

 

 

Consultation gratuite avec un spécialiste
Consultation gratuite avec un spécialiste