L’arrivée d’un bébé est une période à la fois impressionnante et bouleversante. C’est un nouveau défi pour les parents. D’ailleurs, s’occuper d’un nouveau-né demande beaucoup de temps et d’énergie. Aussi, l’idée de la reprise au travail sera une autre étape plus préoccupante, surtout pour la maman. Il est donc important de bien organiser son congé à l’avance tout en prenant connaissance de ses droits. Vous en saurez davantage sur le congé parental dans cet article.

Qu’est-ce qu’un congé maternité ?

Définition du congé de maternité

La grossesse est une période décisive pour la maman, surtout si elle n’a pas le soutien nécessaire pour la poursuivre jusqu’au bout. La présence du père est effectivement très importante. Cependant, en cas de doute sur les liens biologiques de l’enfant, il est recommandé de demander le prix test paternité. Par ailleurs, si les deux parents décident ensemble de garder l’enfant, ils peuvent se renseigner sur leur droit de congé de présence parentale.

Laboratoire ADN France Paternité
Laboratoire ADN France Paternité

Le congé de maternité désigne la période pendant laquelle la maman d’un nouveau-né doit s’absenter après la naissance de son enfant. D’un autre côté, la durée d’un congé de maternité dépend du type d’emploi, de l’état physique et émotionnel de la maman après l’accouchement et de l’état général de son enfant. Cependant, certains papas peuvent aussi avoir droit à un congé de paternité. Cette période de congé des deux parents est appelée congé familial. Par ailleurs, si des doutes persistent sur la paternité du père supposé, il est possible d’effectuer des tests prénataux dans un laboratoire test de paternité.

Les avantages sociaux

En général, le congé de maternité rassemble divers avantages sociaux au sein de l’entreprise, à savoir :

  • les congés maladie ;
  • les jours de vacances ;
  • les jours fériés ;
  • les jours personnels ;
  • l’invalidité de courte durée ;
  • les congés familiaux non payés.

Ce qu’il faut savoir sur les congés maternité en France

En France, la norme d’un congé de maternité est de seize semaines, dont 6 semaines prénatales et 10 semaines postnatales. Cette période peut toutefois se prolonger en fonction du nombre d’enfants au sein du foyer ou en cas de grossesse multiple. Pendant le congé de maternité, la bénéficiaire peut continuer de percevoir une rémunération.

Afin d’éviter de rencontrer des problèmes, notamment des difficultés financières au cours de son congé de maternité, il est préférable d’élaborer un plan de congé au préalable.

Les conseils pour profiter au mieux de votre congé maternité

Afin d’en tirer le meilleur parti de votre congé de maternité et de profiter de votre nouvelle vie de maman, voici quelques conseils à prendre en compte :

  • prenez le temps de vous habituer et de connaître votre enfant ;
  • priorisez votre bébé avant de vous occuper du monde extérieur ;
  • demandez de l’aide pour les tâches ménagères et la nutrition de bébé, surtout pendant la nuit ;
  • embauchez quelqu’un pour vous aider à vous occuper du bébé et des tâches ménagères ;
  • évitez de penser au travail ;
  • sortez pour vous promener ;
  • discutez avec d’autres nouvelles mamans ;
  • recommencez à faire de l’exercice ;
  • réfléchissez au type de garde d’enfants qui vous convient ;
  • préparez votre transition en douceur ;
  • envisagez le sevrage ;
  • prévoyez un plan de secours pour la garde de votre enfant ;
  • essayez de ne pas vous attrister lors de la fin de votre période de congé ;
  • réévaluez vos options, si nécessaire.

Pourquoi faire un test ADN prénatal et comment fonctionne-t-il ?

La grossesse est une période de transition et d’anticipation. Les parents peuvent ressentir de l’anxiété par rapport à la santé de leur bébé. Par ailleurs, les tests prénataux tels que les tests de dépistage et de diagnostic sont très importants pour obtenir des informations cruciales concernant la santé du bébé. 

Les tests de dépistage

Généralement proposés au cours du premier ou du deuxième trimestre, ces tests permettent de détecter les suspicions d’anomalies congénitales comme les troubles génétiques. Ils se réalisent par des analyses de sang, un type spécifique d’échographie et un dépistage prénatal par ADN sans cellules. Comme ils ne permettent pas de poser un diagnostic définitif, votre médecin vous demandera de réaliser un test de diagnostic pour confirmer les éventuels risques de maladies congénitales.

Les tests de diagnostic

Les tests de dépistages ne confirment pas définitivement les résultats concernant la santé du bébé. En revanche, les tests de diagnostic, comme leur nom l’indique, peuvent le faire. Ces tests prénataux peuvent détecter les éventuels problèmes pouvant être traités au cours de la grossesse ou immédiatement après la naissance.

Faites confiance à France Paternité pour la réalisation de vos tests prénataux

Nous faisons partie des laboratoires leaders en analyse ADN et garantissons des résultats fiables à 99 %. D’ailleurs, nous ne cessons d’innover dans nos techniques afin d’aider les familles à renforcer leur lien pour assurer le bien-être des enfants.

Consultation gratuite avec un spécialiste
Consultation gratuite avec un spécialiste