Le profil génétique se transmet de génération en génération, grâce à un phénomène appelé « réplication de l’ADN » ou « duplication de l’ADN ». La synthèse se produit grâce à l’ADN polymérase. C’est un mécanisme permettant d’obtenir deux molécules identiques à une molécule de base avant la division cellulaire. Petit détour sur le fonctionnement de la réplication de l’ADN.

Comment se déroule la réplication de l’ADN ?

L’ADN ou Acide Désoxyribonucléique est propre à chaque individu. Toutefois, il est identique chez tous les êtres vivants à plus de 90%. En effet, l’ADN se caractérise par sa capacité à se reproduire pour permettre à l’information génétique de se transmettre de cellule mère à cellules filles. C’est la raison pour laquelle réaliser un test adn france permet d’établir un lien de parenté entre deux individus.

Laboratoire ADN France Paternité
Laboratoire ADN France Paternité

Une duplication semi-conservatrice

Une molécule d’ADN fille comporte deux brins d’ADN :

  • Le brin ancien ou brin parental
  • Le brin néoformé

Le brin ancien est hérité de l’ADN matrice, tandis que le brin néoformé est celui obtenu à l’issue de la duplication. C’est pourquoi, on qualifie cette dernière de semi-conservatrice. On a pu établir ce fait grâce à l’expérience de Meselson et Stahl.

Un procédé bidirectionnel

Le procédé de duplication débute à un endroit précis. C’est l’origine de la duplication. Ensuite, à partir de ce point, elle va progresser en deux sens pour créer des fourches de réplication. On qualifie alors le processus de bidirectionnel.

L’œil de réplication

L’œil de réplication est la forme adoptée par la molécule d’ADN au cours de la duplication. En effet, la forme en double hélice originelle de l’ADN change durant ce procédé.

La fourche de réplication

Elle désigne la transformation de la forme de l’ADN. C’est ce sur quoi se fixe l’ADN polymérase. Cette dernière se charge de catalyser la formation des liaisons de nucléotides. Renseignez vous sur le prix dun test adn pour effectuer une demande de test et pour en savoir plus sur la réplication.

Les différentes étapes de la réplication de l’ADN

La réplication de l’ADN ou phase S du cycle cellulaire se déroule lors de la duplication des chromosomes. Quant à la séparation, elle a lieu durant la mitose ou division cellulaire. La réplication se divise en trois étapes :

  • L’initiation ;
  • L’élongation ;
  • La terminaison.

L’initiation

Elle a lieu à l’origine même de la réplication. Il existe une origine chez les chromosomes bactériens et plusieurs chez les eucaryotes. La protéine DnaA se fixe d’abord sur l’origine de la duplication. Puis, l’ADN s’enroule autour de la protéine pour dénaturer les deux brins. Une hélicase se charge ensuite de séparer les deux brins en brisant les liaisons hydrogène qui se trouvent entre les brins de la double hélice de l’ADN. C’est comme cela que se forment les fourches de réplication. Elles définissent les limites de l’œil.

L’élongation

La synthèse de l’ADN a lieu au cours de cette étape. Elle est réalisée par l’ADN polymérase. Le réplisome se forme également. Pour le brin néoformé, l’élongation se poursuit dans le sens 5’ vers 3’. L’ADN polymérase ajoute des désoxyribonucléotides à l’extrémité 3’ de la molécule qui se forme.

La terminaison

Comme son nom l’indique, il s’agit de la phase terminale de la réplication de l’ADN. Elle a lieu quand une fourche rejoint un signal de terminaison de la duplication ou quand deux fourches se rencontrent.

Combien de temps dure la réplication de l’ADN ?

Chez un humain eucaryote, la vitesse de réplication équivaut à 50 nucléotides par seconde, contre 1000 nucléotides chez une bactérie procaryote E. coli. La réplication est rapide car de nombreux ADN polymérases synthétisent des nouveaux brins d’ADN au même moment. Le brin ancien est synthétisé continuellement, mais le brin néoformé est synthétisé en petits fragments séparés. Au final, ils se réuniront pour former un nouveau brin parental.

A quoi sert l’ADN polymérase ?

L’ADN polymérase est l’élément permettant à l’ADN de se répliquer. En effet, la synthèse de celui-ci ne peut avoir lieu sans cette molécule. Son rôle consiste à lire les brins d’ADN en vue d’en créer de nouveaux. Il faut toutefois noter que l’ADN polymérase ne peut agir seul. Il nécessite une amorce, qui peut être composée de bases d’ADN et d’ARN. Une enzyme appelée primase se charge de la réalisation des amorces.

L’ADN polymérase joue aussi un rôle essentiel dans la PCR ou réaction en chaîne de polymérase. Il faut noter que le rôle de l’ADN polymérase est très précis. Pour chaque erreur commise pour un milliard de paires de bases copiées, il les corrige pour préserver l’intégrité du brin d’ADN.

Consultation gratuite avec un spécialiste
Consultation gratuite avec un spécialiste