Il existe de multiples raisons de faire une recherche ADN : pour établir une lignée maternelle ou une lignée paternelle, pour en savoir plus sur ses origines ethniques et son arbre généalogique ou encore pour faire un dépistage relatif à certaines maladies génétiques.

Le test adn en France : est-ce légal ou non ?

Pour effectuer un test adn france, il n’y a rien de plus simple. Le laboratoire vous envoie un kit de prélèvement des échantillons d’adn gratuitement, ce qui permettra de recueillir un échantillon ADN de la personne à tester. Ça peut être un cheveu, un tissu avec des tâches de sang, ou de sperme ou encore le frottis buccal pour recueillir la salive. Une prise de sang est également possible afin d’effectuer des tests génétiques.  Le test génétique sera envoyé au laboratoire pour bénéficier de résultats fiables.

Laboratoire ADN France Paternité
Laboratoire ADN France Paternité

Légalité du test de paternité en France

Les résultats du test adn permettent de comparer les données génétiques de deux personnes afin de prouver un lien de parenté entre eux. Ils donnent aussi la possibilité de retracer son histoire familiale, de découvrir des groupes ethniques, ou encore de découvrir le patrimoine génétique de son grand-père et de sa grand-mère. Les prélèvements des caractéristiques génériques seront envoyés au laboratoire.

Faire un prélèvement pour comparer les données génétiques d’un échantillon avec un autre est légal en France. Prélever des marqueurs génétiques pour vérifier si il s´agit de son père biologique ou non est possible. Il ne faut pas que la personne concernée soit contrainte à faire le test ADN. Aussi, l’examen de l’empreinte génétique doit se faire sur des échantillons pris de façon indépendante.

Faire un test adn avant toute action en justice

Une analyse génétique peut être faite pour dissiper les doutes en termes de parentalité. Or, demander un test de paternité peut être source de conflits dans une même famille. Quand une action est engagée devant le tribunal de grande instance, selon la loi Française, les analyses doivent se faire avec l’approbation des personnes concernées et via une prise de sang ou un échantillon de salive dans un laboratoire agréé en France.

Si vous ne voulez pas entamer une action en justice sans être sûr d’avoir des résultats positifs, vous pouvez faire un test en ligne. Vous pouvez ensuite avoir recours aux tribunaux. C’est une fois que vous aurez les résultats que vous déciderez de monter l’affaire en justice. C’est le juge qui vous indiquera la marche à suivre pour effectivement prouver une filiation ou la contester au niveau de laboratoires français agréés par l’Etat.

L’encadrement des test adn en Europe

Vous désirez commander un test adn pour découvrir la vérité sur votre père présumé, faire un test ADN origine ou encore pour certaines maladies génétiques ? Mais comment ces tests sont-ils gérés en Europe ? Il faut savoir que pour une centaine d’euros, des entreprises sises en Europe, aux USA ou encore en Israël permettent de faire des tests. Le RGPD de 2018 intègre les données génétiques comme des informations personnelles et stipule clairement que le traitement des données génétiques afin d’identifier une personne physique de façon unique ne peut pas se faire, sauf si la personne concernée donne son aval.

Il est important de préciser que jusqu’à ce jour, il n’y a pas de règlementation européenne sur les tests adn. Les tests génétiques ou récréatifs afin de connaître les diverses races, retrouver ses cousins et ses ancêtres ou encore dépister une maladie sont validés dans de multiples pays comme le Danemark, la Finlande, l’Allemagne, Chypre, l’Italie, le Pays-Bas ou le Luxembourg. Toutefois, ils sont prohibés en France et au Portugal.

En France, un test génétique ne peut se faire que sur demande du tribunal, à des fins médicales, scientifiques ou pour une recherche de paternité. Celui qui enfreint la loi, encourt une amende de 3750 euros et les entreprises proposant ces prestations risquent 15 000 euros d’amende.

Les tests adn aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, il existe de multiples laboratoires réputés qui proposent au particulier de faire des tests comme AncestryDNA ou encore FamilyTreeDNA. Ces kits récréatifs permettent d’en savoir plus sur ses prédispositions à certaines maladies ou ses origines. Ils sont simples à utiliser car il ne suffira que de cracher dans un tube et de renvoyer l’échantillon par voie postale. Ensuite, il faudra répondre à des séries de questions médicales et attendre les résultats chez soi au bout de 5 semaines.

Aux Etats-Unis, les tests adn sont en libre accès. Le pays est maître en ce qui concerne la réalisation de tests adn. Ce sont les tests de paternité qui sont les plus proposés aux particuliers avec des publicités assez agressives. Les évaluations de l’ascendance ne font l’objet d’aucune loi. Il en est de même pour les profils génétiques individuels. Dans la plupart des états, il n’y a pas de règlementation sauf à New York ou en Californie, qui impose une accréditation des laboratoires concernés et une transmission des demandes par un expert de la santé.

Qu’en est-il de la protection de la vie privée d’autrui ?

En 2018, le Future of Privacy Forum a mis en avant une liste de bonnes pratiques afin de protéger au maximum contre l’usage abusif des données personnelles. Le texte stipule donc le fait que le consommateur doit être alerté sur la façon dont ses informations génétiques vont être collectées, utilisées et partagées. Il peut demander à tout moment leur destruction et leur modification. Une entreprise ne peut pas partager les données personnelles sans l’aval des clients ou les utiliser pour du marketing génétique.

Consultation gratuite avec un spécialiste
Consultation gratuite avec un spécialiste