S’il y a encore quelques décennies, la réalisation d’un test ADN était une procédure très complexe, aujourd’hui, elle s’est démocratisée, si bien qu’il est possible d’en obtenir les résultats en seulement quelques jours. A l’origine, les tests ADN ne pouvaient se faire qu’à partir d’un échantillon sanguin. Et malgré ses atouts, ce dernier possède aussi ses limites. C’est pourquoi, il existe aujourd’hui d’autres options pour mieux connaître son profil génétique.

Test ADN sanguin : généralités sur les tests ADN et les échantillons collectés

Un test ADN désigne une analyse d’identification génétique. Dans la plupart des cas, il est réalisé pour trouver des ressemblances entre deux échantillons d’ADN, issus de deux individus. Grâce aux progrès de la science, ces analyses ADN permettent de confirmer ou de réfuter avec un haut de niveau de certitude, que deux personnes appartiennent à la même lignée paternelle. Si vous souhaitez en savoir plus, recherchez comment faire un test de paternité sur internet.

Laboratoire ADN France Paternité
Laboratoire ADN France Paternité

Toutefois, d’autres raisons poussent aussi à effectuer des tests ADN comme :

  • La recherche d’ancêtres
  • Le dépistage de maladies génétiques héréditaires
  • Le traçage des liens entre les animaux domestiques
  • L’analyse médico-légale des échantillons d’ADN humains.

Différents échantillons peuvent être utilisés pour ce faire :

Le sang et le sperme

Ils constituent tous deux des échantillons efficaces pour recueillir les empreintes génétiques d’une personne. En effet, la probabilité que ces dernières y soient présentes, est supérieure à 90%. Le sang peut être prélevé d’un tissu ou d’un tampon. Quant au sperme, il peut être collecté à l’aide d’un mouchoir en papier.

La salive

C’est l’échantillon le plus prisé pour la réalisation d’un test de paternité en France. Pour collecter la salive, on se sert d’écouvillons (des cotons tiges spéciaux) qu’on frotte dans la partie interne de la joue.

Les échantillons non standards

Ce sont les échantillons qu’il est possible de recueillir discrètement, c’est-à-dire, sans que la personne concernée ne le sache. Il peut s’agir d’ongles, de cheveux ou d’un chewing-gum. Toutefois, la façon de les prélever compte pour moitié afin d’aboutir à des résultats fiables et sans équivoque.

Les échantillons peu communs

Il existe d’autres échantillons peu communs comme les brosses à dents, les rasoirs, les pailles ou encore les mégots de cigarettes qui peuvent contenir une portion d’ADN. Toutefois, la probabilité d’en trouver sur ces échantillons n’est que de 60%.

Les avantages et limites de l’échantillon de sang liquide

Avant même l’apparition de la méthode buccale, l’échantillon de sang était le seul utilisé pour le test ADN, avec une efficacité de 100%. Il faut toutefois noter qu’il est réellement question d’une prise de sang et non d’une tâche de sang collectée sur un vêtement ou toute autre surface. Néanmoins, le laboratoire doit suivre les règles d’hygiène établies pour éviter de contaminer l’échantillon.

De plus, si le sang est mal prélevé, il peut être considéré comme une trace de sang par le laboratoire et comme l’extraction du matériel génétique sur celle-ci est plus complexe, cela entraînera un surcoût. En effet, le transport d’un échantillon sanguin est assez difficile car il doit être contenu dans un tube spécifique. C’est pourquoi, la prise de sang doit idéalement se faire dans un laboratoire.

Par ailleurs, cette technique est la seule possible pour le test de paternité prénatal. En effet, pour prélever l’échantillon du fœtus, on doit faire une prise de sang sur la mère. Cela ne présente aucun danger ni pour la femme enceinte ni pour l’enfant, contrairement à l’amniocentèse, qui est une technique invasive.

Les avantages et limites de l’échantillon de sang sec

Étant donné les risques de contamination du sang liquide, l’expertise biologique a rendu possible l’extraction de l’ADN à partir de sang séché. Ce dernier offre en effet plus de souplesse en matière de stockage et de transport. D’ailleurs, il ne nécessite pas d’être réfrigéré. En outre, l’ADN contenu dans cet échantillon est plus durable. Même si les conditions d’humidité et de température varient, il reste stable pendant plusieurs mois. La seule difficulté que présente cette technique est sans doute le procédé pour sécher le sang en question.

Les progrès scientifiques ont supprimé les difficultés d’extraction

Avec l’avancée des recherches, l’extraction de l’ADN est devenue de plus en plus simple au fil du temps. Que vous souhaitiez faire un diagnostic prénatal, déceler des anomalies chromosomiques ou retrouver le père de votre enfant, une simple prise de sang ou un frottis buccal suffisent pour obtenir l’information génétique recherchée.

Les tests possibles avec France Paternité

France Paternité est un laboratoire de test génétique qui propose de réaliser les prélèvements d’échantillon d’ADN à partir d’un frottis buccal à domicile. Vous recevez un kit de test et réalisez le prélèvement vous-même avant de le renvoyer au laboratoire où se déroulera l’analyse. Chez France Paternité, plusieurs types de tests ADN peuvent être réalisés, tels que le test de paternité, le test de fratrie, le test de gémellité, le test d’oncles et tantes ou le test de cousins.

 

Consultation gratuite avec un spécialiste
Consultation gratuite avec un spécialiste