En visualisant l’arbre généalogique d’une même famille, vous découvrirez que les liens de parenté sont multiples. Lorsque l’on va plus loin dans le passé, il n’est pas rare de voir des liens de parenté avec des personnages célèbres. Dans tous les cas, les degrés de parenté sont nombreux c’est pourquoi, il est nécessaire de bien les évaluer. Non seulement, cela permet d’en savoir plus sur ses ascendants/ descendants et en généalogie, mais aussi d’éviter la consanguinité.

Le lien familial : C’est quoi au juste ?

Avoir un lien de parenté, c’est être relié par une personne soit par un lien de famille (lien de sang ou adoption) ne pouvant être rompus ; soit par des parents par alliance : Il s’agit d’un engagement de vie commun comme le PACS ou le mariage, pouvant être rompu.

Laboratoire ADN France Paternité
Laboratoire ADN France Paternité

Selon les articles 741 et suivants du Droit Civil, le lien de parenté va s’établir dépendamment du nombre de générations. Chaque génération est appelée degré. La ligne directe est la suite des degrés entre les descendants. La ligne collatérale, elle, résulte de liens familiaux entre des personnes ayant un ancêtre commun uniquement mais qui ne descendent pas forcément les unes des autres.

Dans une ligne directe, il y a autant de degré de parenté que de génération. En ligne collatérale par contre, les degrés de parenté se calculent par génération. Il faut remonter à partir de l’un des parents jusqu’à l’ancêtre en commun puis par génération en descendant jusqu’à arriver à l’autre parent.

Au premier degré, on retrouve l’enfant, son père et mère. Au deuxième degré, il y a les petits-enfants, les frères et sœurs et les grands-parents. Au troisième degré, il y a le neveu et la nièce, les ongles et les tantes ainsi que les arrière-grands-parents. Au quatrième degré, il y a les petits neveux, les cousins germains, les grands oncles et les grandes tantes. Au cinquième degré, on fait référence petits cousins.

Eviter le mariage consanguin en connaissant ses liens de parentés

Etablir son arbre généalogique permet l’empêchement d’un mariage frère/sœur ou un mariage entre cousins germains. La prohibition de l’inceste ne date pas d’hier. En effet, depuis 1804, le code civil interdit fermement le mariage entre des personnes dont le lien de parenté va jusqu’au 3ème degré. Il n’est donc pas possible d’épouser sa sœur, son frère, son cousin germain et même ses beaux-parents ou son gendre.

Qu’est-ce que le test de lien de parenté ?

Le test de parenté va permettre d’établir des liens de famille. Assimilable au test de paternité, il va examiner un lien familial qui va sembler ambigu. Tout le monde peut savoir si une personne est son frère, son père, sa mère, sa sœur, un des grands-parents ou sa tante. Parmi les raisons qui poussent à discerner les relations de parenté, on cite :

  • La confirmation ou non d’un lien de paternité grâce à la famille proche (frère, sœur, cousins…) ;
  • La validation ou non d’un lien familial grâce à sa famille proche ;
  • La confirmation ou la contradiction de liens familiaux dans le cas d’une immigration: il n’est pas rare qu’un immigrant veuille découvrir des membres de la parenté déjà établis dans le pays.
  • La validation ou la négation d’un lien dans le cas d’une adoption;
  • La confirmation ou non de liens familiaux dans le cas de successions ou d’héritage.

Que regroupe le test de parenté ?

Le test de parenté sert à établir un lien de parenté direct entre deux personnes ou plus. En fonction des personnes qui sont disponibles pour établir l’arbre généalogique, il y a de multiples options qui s’offrent à vous pour déterminer si deux ou plusieurs personnes viennent de la même famille.

Le test de paternité

Le test de paternité en ligne est sans aucun doute le test le plus réaliser pour établir une filiation, surtout au niveau d’un père et de son enfant. L’analyse de l’ADN se fait sur la base d’un échantillon de salive ou d’un échantillon non standard comme le sperme, le sang, les cheveux, les mégots de cigarettes.

Le test de maternité

Ce test de parenté a pour mission de mettre en avant le lien entre la mère et son enfant. Il est à noter que l’enfant tire la moitié de son ADN chez son père et l’autre moitié chez sa mère. Il suffit donc de faire une comparaison pour établir une parenté directe.

Le test de fratrie

Ce test sert à vérifier si deux personnes, en l’occurrence, un frère et une sœur, un frère et un frère ou deux sœurs ont deux parents en commun. Il sera utilisé le test du chromosome Y ou X.

Il existe aussi le test de semi-fratrie qui permet de savoir si les deux personnes ayant sollicité le test partagent un ancêtre commun ou un parent commun.

Le test de la lignée paternelle

Il s’agit du test ADN faisant appel au chromosome Y qui va évaluer de manière précise la lignée paternelle entre deux participants de sexe masculin. Le chromosome Y étant transmis de père en fils vous pouvez établir la ligne directe entre père, fils, oncle, neveux ou encore grand-père.

Le test avunculaire

Ce test établit le rapport de parenté avec son oncle ou sa tante. Aussi, il donne la possibilité d’en savoir plus sur la lignée maternelle et paternelle.

Le test des grands-parents

Ce test permet de confirmer un lien de parenté entre les grands-parents et leurs petits-enfants. Il permet aussi de déterminer un lien de parenté entre le père et son enfant, lorsqu’il ne peut pas ou qu’il ne veut pas se soumettre à un test de paternité.

Le test gémellaire

Il existe les jumeaux fraternels ainsi que les jumeaux identiques. Généralement, ce test est utilisé à des fins médicales afin de savoir si un des jumeaux peut potentiellement faire le don d’un organe à son frère ou à sa sœur.

Consultation gratuite avec un spécialiste
Consultation gratuite avec un spécialiste